l'Armagnac, 700 ans d'histoire

Le vignoble d’Armagnac est situé au cœur de la Gascogne, pays de d’Artagnan, le plus célèbre des mousquetaires, dont l’Armagnac était, dit-on, le brandy préféré.

L’Armagnac est la plus ancienne eau-de-vie française. En effet, c’est à l’époque romaine qu’est introduite la vigne en Pays Gascon ; plus tard, les Arabes apporteront l’alambic puis les Celtes l’utilisation des fûts.

De la rencontre de ces trois cultures est né l’Armagnac.

L’Armagnac a officiellement 700 ans d’histoire, son origine remonte au XVème siècle où des preuves irréfutables de sa production et de sa commercialisation apparaissent.

• Au moment où se construisait la Cité Interdite en Chine, l’Armagnac apparaissait en Gascogne. Anciens, merveilleusement conservés, et véritables témoins historiques de leur pays, tous deux conservent, en leur sein, des trésors cachés.

• Au XVIIIème siècle, la guerre d’indépendance des Etats-Unis donne un essor supplémentaire à l’expansion de l’Armagnac, quand les Américains boycottent whisky et cognac, alcools populaires chez leurs adversaires anglais.

• Au tout début du XXème siècle, l’Armagnac devient une eau-de-vie protégée. D’abord, la Gascogne protège son territoire de production via le décret du 25 Mai 1909. Puis, comme Moscou retrouvant son statut de capitale en 1918, en 1936, c’est officiel, l’Armagnac obtient son statut d’Appellation d’Origine Contrôlée, gage d’un respect de ses terroirs et de ses savoir-faire ancestraux.

histoire de l'Armagnachistoire de l'Armagnachistoire de l'Armagnachistoire de l'Armagnac